top of page

Serpula himantioides, la mérule mince

On ne s'ennuie jamais avec les champignons ! Souvent, nos journées tournent autour de la mérule pleureuse (Serpula lacrymans), ce champignon connu pour ses dégâts impressionnants. Mais saviez vous qu'il existe d'autres espèces dans la famille Serpula ? Et parmi elles, il y a la mérule mince (Serpula himantioides), un peu la version "sauvage" de notre mérule pleureuse, qu'on trouve rarement dans les maisons.

D'après les bouquins, on tomberait sur la mérule mince une ou deux fois sur cent échantillons de Serpula. Alors, imaginez notre surprise quand, en faisant nos statistiques, on a découvert que Serpula himantioides se retrouve dans près de 9% d'entre eux ! Voilà qu'elle pointe le bout de son mycélium plus souvent qu'on ne le pensait.

On jongle entre les microscopes et l’ADN, et ce n'est pas rare de voir nos hypothèses chamboulées. Combien de fois avons-nous cru voir la mérule pleureuse, et bim, l'ADN nous dit : "Non, c'est la mérule mince !" Ces petites découvertes, c'est notre pain quotidien, et ça nous rappelle pourquoi on adore notre job.

Photo : Marcel Lecomte http://www.amfb.eu/

la mérule mince ou Serpula himantioides
Serpula himantioides

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page